Test : Lenovo Miix 700 : un 2-en-1 efficace


PRÉSENTATION

Si Lenovo est désormais connu pour avoir popularisé le format “convertible” avec sa gamme Yoga, le constructeur chinois s’intéresse également à d’autres designs, dont celui de la Surface Pro 4 de Microsoft. Le Miix 700 est en effet une tablette  de 12 pouces sous Windows 10, accompagnée d’un clavier magnétique et détachable qui recouvre intégralement l’écran et fait ainsi office de protection. Un format désormais bien connu, utilisé également sur le HP Spectre x2 ou la Galaxy Tab Pro S de Samsung. Test-Lenovo-Miix700-4.jpg
 

CONSTRUCTION

Le design du Lenovo Miix 700 ne surprend pas vraiment, mais il séduit par son aspect premium. On profite ainsi d’un châssis en aluminium de belle facture, à la fois léger et solide, et d’une béquille à la fois résistante et souple. À l’image du Yoga 900, le constructeur opte ici pour une charnière argentée dotée de multiples mécaniques — le fameux “effet horlogerie” de la marque. Ce choix esthétique ajoute une touche d’originalité à un produit qui, soyons francs, en manque un peu. Test-Lenovo-Miix700-2.jpg Quoi qu’il en soit, la partie tablette est bien finie et profite également d’une belle finesse (0,9 cm) et d’une certaine légèreté (780 grammes, 1 kg avec le clavier). De face, on regrette tout de même des marges autour de l’écran assez larges (1,9 cm). Sur ce point, la Surface Pro 4 ou la Galaxy Tab Pro S font clairement mieux.

Côté connectique, l’essentiel y est, mais on regrette l’absence d’un port USB Type-C. On trouve ainsi un port USB 3 sur le côté droit, un port micro-HDMI juste au-dessus, ainsi qu’un port USB 2 sur la tranche gauche. Ce dernier est également utilisé pour la recharge de l’appareil. La partie supérieure de la tablette, quant à elle, accueille une prise jack pour un casque. Enfin, sous la béquille, se cachent un port micro SD et, en option, un emplacement pour une carte micro-SIM (compatible 4G). Test-Lenovo-Miix700-1.jpg Intéressons-nous au clavier détachable, fourni de série avec la tablette. Lenovo opte ici pour un revêtement en faux cuir, très agréable au toucher et suffisamment épais pour donner une impression de protection renforcée lorsque la machine est fermée. La matière autour des touches est de type “soft-touch“, et donc très douce sous les doigts, mais les traces ont cependant tendance à s’incruster. L’ensemble se fixe impeccablement à la tablette, via un système aimanté. Comme sur la Surface Pro 4, il est possible de surélever la partie supérieure pour améliorer le confort d’utilisation. 1_Test-Lenovo-Miix700-5.jpg La frappe est agréable, malgré la course assez courte des touches — un défaut malheureusement commun à tous les 2-en-1. Les caractères sont bien espacés et l’arrondi dans la partie basse, typique de Lenovo, apporte une surface de frappe supplémentaire. Bref, il est tout à fait envisageable d’écrire un long texte sur ce clavier, même si l’on n’atteint évidemment pas le confort d’un “vrai” laptop. En revanche, on regrette l’absence de rétroéclairage, plutôt étonnante sur un produit à 1000 €. Notre avis sur le touchpad est un peu plus partagé : malgré une large surface (diagonale de 10 cm) et une bonne glisse, ce dernier manque quelque peu de précision. Le clic et le double-clic, notamment, ne répondent pas toujours très bien. Rien de vraiment handicapant dans la cadre d’un usage quotidien, mais ce manque de réactivité est tout de même suffisamment présent pour être noté. Test-Lenovo-Miix700-3.jpg Avant de passer à l’écran, un mot sur le bruit et la température, très bien gérés : on relève un point chaud à 36°C à l’avant et 40°C à l’arrière. L’utilisation d’un processeur Intel Core m — dépourvu de ventilateur — permet à ce portable d’être totalement silencieux.

ECRAN

Le Lenovo Miix 700 se dote d’une dalle IPS brillante de 12 pouces en 2160 x1440 px, un format confortable pour de nombreux types d’usages (bureautique, surf sur le web, vidéos…). Le passage de notre sonde permet cependant de relever quelques défauts. On mesure ainsi une luminosité maximale de 280 cd/m², ce qui reste assez faible, surtout en comparaison des produits concurrents. La Surface Pro 4 affiche ainsi 374 cd/m² et la Galaxy Tab Pro S 450 cd/m². Le taux de contraste est en revanche dans une bonne moyenne pour ce type de produit (820:1).

                        couleur delta E = 3           gamma 2,1           température 7210 K

Autre point noir notable : une courbe gamma qui décroche vers la fin, synonyme de blancs brûlés. La colorimétrie est cependant satisfaisante, avec un très bon 3 pour le Delta E (écart entre les couleurs réelles et les couleurs affichées, considéré comme excellent en dessous de 3) et une température 7210 K (soit un chiffre assez peu éloigné de la norme fixée à 6500 K). Le rendu des couleurs est donc équilibré, malgré une très légère tendance à tirer vers le bleu.

La configuration testée
La configuration reçue en test comprend un processeur Intel Core m7-6Y75, 8 Go de mémoire vive, et un SSD de 256 Go.

PERFORMANCES

Avant d’évoquer les performances, précisons que deux modèles de Miix 700 sont vendus par Lenovo : le premier équipé d’un processeur Intel Core m5, l’autre d’un Core m7 (celui que nous testons ici). Celui sous Core m5 semble être largement majoritaire dans les boutiques, tandis que la déclinaison avec Core m7 paraît assez difficile à trouver. Il faudra donc nuan…


















Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *